FAITES LE TEST !

Plus de goût avec de petites quantités

Les édulcorants intenses ont un très grand pouvoir sucrant puisqu’ils ont une saveur sucrée souvent au moins 200 fois supérieure à celle du sucre. Ils ne doivent donc être utilisés qu’en très petite quantité, de sorte que la quantité de calories (= énergie) apportée est négligeable. Ils sont sévèrement contrôlés et peuvent être utilisés en toute sécurité. Certains sont de synthèse, d’autres naturels. Découvrez cette grande famille !

Intensieve zoetstoffen - édulcorants intenses-sucré-aspartame-stevia

Tellement intenses, qu’ils sont sans calories

Afin de donner la saveur sucrée aux variantes ‘sans sucres’ et ‘sans sucres ajoutés’ des boissons et des desserts, le sucre est souvent remplacé par des édulcorants basses calories ou édulcorants intenses. Ils peuvent être ajoutés aux aliments et boissons, mais sont également disponibles isolément sous la forme de ‘sucrettes’ ou d’édulcorant de table. Plusieurs de ces édulcorants ne sont pas métabolisés et quittent l’organisme par les selles et l’urine sans avoir subi la moindre transformation, ne libérant de ce fait aucune calorie.

Pourquoi combine-t-on des édulcorants intenses entre eux ?

Pour obtenir le goût le plus agréable possible, les édulcorants sont souvent utilisés en combinaison dans les aliments et boissons. Ces combinaisons renforcent leur douceur mutuelle, ce qui réduit encore la quantité requise. Des exemples d’édulcorants basses calories souvent utilisés sont l’aspartame, l’acésulfame, le cyclamate, la saccharine, la stévia et le sucralose. Il en existe toutefois encore bien d’autres qui ont chacun leurs propriétés spécifiques. L’étiquette d’un produit sucré au moyen d’édulcorants précise toujours la substance utilisée. Certains édulcorants sont extraits de plantes ou de fruits (par exemple, les glycosides de stéviol pour la stévia). D’autres sont synthétisés par l’homme. Avant d’être approuvé, un édulcorant doit être soumis à une analyse scientifique approfondie afin de connaitre les aspects de la sécurité sanitaire de la substance.

Comment savoir quelle quantité consommer ?

La DJA — ou ‘dose journalière admissible’ est la quantité qu’une personne peut ingérer au quotidien tout au long de sa vie sans le moindre danger pour sa santé. Elle a été définie pour tous les édulcorants basses calories. Même les grands consommateurs de denrées avec édulcorants basses calories ont un niveau de consommation qui reste généralement bien inférieur à la DJA établie. L’édulcotest sur ce site vous permet de vérifier si votre consommation d’aliments et de boissons édulcorés reste en-dessous de la DJA pour chaque édulcorant concerné. Pour en savoir plus, faites le test et lisez l’explication donnée à côté de l’édulcotest.

Autres édulcorants

Certains édulcorants ne sont pas actuellement autorisés dans l’Union européenne, mais dans d’autres pays.  C’est le cas de la miraculine ainsi que d’un extrait du fruit Monk dont nous vous dévoilons les caractéristiques.