Acésulfame K (E950)

L’acésulfame-K (ou acésulfame potassium) a un pouvoir sucrant environ 200 fois plus élevé que le sucre (saccharose) pour une valeur calorique de zéro.

acesulfame-K-E950-acesulfaam-K

Il s’agit d’un sel organique découvert par une firme allemande en 1967. L’acésulfame-K est depuis lors utilisé dans plus de 100 pays du monde, notamment aux États-Unis, au Japon, en Suisse, en Norvège, au Canada et en Australie. L’acésulfame-K n’est ni métabolisé ni stocké dans l’organisme. Il se dissout bien dans l’eau, est rapidement absorbé et quitte l’organisme par les reins sans la moindre transformation.

Sécurité et santé

Sur la base de nombreuses études scientifiques, des instances autonomes nationales et internationales, notamment le Comité scientifique européen de l’alimentation humaine (CSAH), le prédécesseur de l’EFSA, l’actuelle Autorité européenne de sécurité des aliments, et le Comité international mixte FAO/OMS d’experts sur les additifs alimentaires (JECFA) ont établi que l’acésulfame-K est sans danger pour la consommation humaine. L’acésulfame-K est sans risque pour les dents et n’influence ni l’insuline ni la glycémie, de sorte qu’il convient également aux diabétiques.

DJA

En Europe, le Comité scientifique de l’alimentation humaine (CSAH) a fixé la dose journalière admissible (DJA) de l’acésulfame-K à 9 mg/kg de poids corporel par jour (CSAH, 1985, 1991 et 2000). L’édulcotest que vous trouverez sur ce site web vous permet de vérifier ce que représente cette DJA en pratique.

Dans quelles denrées alimentaires?

On retrouve l’acésulfame-K dans un grand nombre de boissons rafraichissantes, jus de fruits, sirops, boissons lactées, desserts, glaces, pâtisseries, bonbons, sauces et édulcorants de table.

Possibilités d’utilisation

L’acésulfame-K résiste à la chaleur jusqu’à 200 °C et peut dès lors être utilisé pour la cuisine et la pâtisserie. Il est stable pendant la transformation (plats cuisinés, mijotés, rôtis, etc.) et le stockage et peut être surgelé. Il peut perdre un peu de son pouvoir sucrant lorsqu’il est ajouté à des produits acides. À fortes concentrations, il a un arrière-goût légèrement amer. Pour cette raison, il est souvent utilisé en combinaison avec d’autres édulcorants.