FAITES LE TEST !

6 vérités sur les édulcorants basses calories

De nombreuses idées reçues circulent sur les édulcorants basses calories. Des experts ont fait le point à l’occasion d’un workshop de la Société Française de Nutrition en partenariat avec l’International Sweeteners Association.

  1. Les boissons édulcorées ne modifient pas la faim, l’appétit et la satiété.
  2. Chez les personnes en excès de poids, les apports énergétiques sont plus faibles et de meilleure qualité nutritionnelle chez les consommateurs d’édulcorants que chez les non-consommateurs. Il ne s’agit pas là d’un effet direct des édulcorants, mais d’un comportement qui s’intègre dans une stratégie de contrôle du poids.
  3. En comparaison avec les boissons sucrées, les boissons édulcorées à l’aspartame ou au sucralose n’entraînent pas de sécrétion d’insuline.
  4. La consommation d’une boisson édulcorée à l’aspartame + acésulfame K ou d’eau gazeuse ne modifie pas la sécrétion d’insuline ni la glycémie.
  5. L’usage des édulcorants n’est pas un facteur de risque de diabète. .
  6. Chez les sujets obèses et/ou prédiabétiques, remplacer les aliments sucrés pris entre les repas (notamment les boissons) par des édulcorants peut contribuer à un meilleur contrôle de la glycémie.

Référence : Adapté d’après Morio B, Guy-Grand B. Cah Nutr Diet 2021 ; 56(3) :188-193.

Des questions sur le diabète ? Un poids sain relève du défi ? Ou tout simplement besoin d’inspiration pour manger moins sucré ?