FAITES LE TEST !

Autres édulcorants

Certains édulcorants ne sont actuellement pas autorisés dans l’Union européenne, mais bien dans d’autres pays. C’est le cas de la miraculine, ainsi que d’un extrait du fruit Monk dont nous vous dévoilons les caractéristiques.

La procédure d’approbation d’un nouvel édulcorant est souvent longue. En Europe, tout nouvel édulcorant doit au préalable être évalué et approuvé par l’EFSA.

Parmi les nouveaux venus qui sont déjà commercialisés dans certains pays et qui devraient être approuvés dans l’Union européenne, on retrouve notamment :

  • le fruit Monk, un petit fruit rond qui contient une substance sucrante : le mogroside
  • la miraculine, une glycoprotéine issue d’une baie tropicale appelée « fruit miracle » qui transforme le goût acide en goût sucré.

 Il existe aussi de nouveaux produits présentés comme un nouvel édulcorant, mais qui sont en réalité des associations de différents édulcorants. Ces mélanges ou « blend » combinent généralement des édulcorants basses calories et des polyols, ce qui permet de se rapprocher du sucre tant en termes de pouvoir sucrant que de volume de poudre