FAITES LE TEST !

Les boissons light une nouvelle fois attaquées

Malsaines les boissons light ? Ce que dit vraiment l’étude est bien différent de l’interprétation qu’en on fait plusieurs médias. Découvrez ici pourquoi !

Lightfrisdrank-boissons light-edulcorants

Une étude américaine a récemment suggéré que les boissons light seraient « encore plus mauvaises » que leurs homologues sucrées, parce qu’elles seraient associées à un risque plus élevé d’accident vasculaire cérébral et de démence.

Bien qu’il s’agisse d’une étude d’observation, qui ne permet donc en rien d’établir un lien de cause à effet, certains médias ont relayé des informations alarmistes. D’autres, au contraire, expliquent pourquoi il n’y a pas lieu de s’alarmer!

L’International Sweeteners Association (ISA) apporte également des précisions par rapport à la portée de cette étude, notamment le fait qu’elle n’apporte ni preuve d’une relation causale, ni mécanisme plausible entre les boissons light et les AVS et le démence.

Boissons light et poids corporel

L’eau est sans conteste la première boisson recommandée, surtout en cas d’excès de poids. Les boissons light, qui contiennent moins ou plus du tout de sucres, permettent aussi de limiter l’apport calorique, tout en bénéficiant de la saveur d’une boisson sucrée.

Lire la suite