FAITES LE TEST !

Moins de sucre dans la chaîne alimentaire

Sous la pression des gouvernements et des consommateurs, le sucre, très utilisé dans l’industrie alimentaire, tend à diminuer dans de nombreux produits.

L’excès de sucre nuit à la santé, et les consommateurs en sont de plus en plus conscients. Pour cette raison, l’offre alimentaire tend à évoluer vers des produits qui contiennent moins de sucres ajoutés.

Moins de sucres par la reformulation

En Allemagne, le sucre a été réduit de 20 % dans les céréales pour petit-déjeuner et de 15-20 % dans les boissons rafraichissantes. Les résultats sont moins spectaculaires en France, où les producteurs de céréales pour petit-déjeuner ont réduit le sucre de 3,8-15 %. Au Royaume-Uni, la teneur en sucre des boissons moyennement et fortement sucrées a été réduite de 44 %.

En Belgique, Fevia, la Fédération de l’Industrie Alimentaire Belge et Comeos, la fédération du commerce, ont entamé en 2012 un parcours visant à appréhender les régimes alimentaires déséquilibrés, qui passe notamment par la reformulation. Ainsi, en l’espace de 5 ans, la teneur en sucres a diminué de :

  • 3,8 % dans les produits laitiers,
  • 5,8 % dans les céréales pour petit-déjeuner,
  • 7 % dans les boissons rafraîchissantes,
  • 18 % dans les alternatives végétales aux produits laitiers.

Plus d’info sur la Convention Alimentation Equilibrée

Fibres et stévia

Selon Mintel, en Allemagne et en France, 59 % des consommateurs font des efforts pour limiter leur apport en sucre. Ces chiffres grimpent à 65 % en Pologne et 67 % en Espagne.

Ces attentes expliquent que l’allégation « sans sucres ajoutés » est de plus en plus utilisée. Les édulcorants jouent bien entendu un rôle pour offrir des produits à la saveur sucrée, mais avec moins ou pas de sucres ajoutés. Toutefois, selon Mintel, certaines fibres ainsi que la nouvelle génération d’édulcorant à base de stévia devraient jouer un rôle grandissant au cours des prochaines années. Le caractère naturel de la stévia semble particulièrement apprécié des consommateurs, même si celui-ci n’est en rien un gage supplémentaire de sécurité.

A lire aussi : Naturel» n’est pas, par définition, un gage de sécurité!

Références:
FOODnavigator.com. 18_MAY 2021.
FEVIA. Communiqué de presse du 20.08.2018

C’est quoi l’Edulcotest ?

Combien de denrées avec des édulcorants puis-je consommer par jour ? Pour le savoir, rien de plus simple, faites l’Educoltest ! Cet outil exclusif donne une vue réelle de votre niveau de sécurité sur base des aliments et boissons que vous consommez chaque jour, en précisant le type et la marque du produit.

Lire la suite