Retour à la liste

L’innocuité de l’aspartame reconfirmée par l’EFSA

Le mardi 8 janvier, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié son avis scientifique concernant la sécurité de l’édulcorant aspartame.

EFSA-aspartaam-édulcorants

Les experts scientifiques de l’EFSA se sont fondés sur toutes les informations disponibles sur l’aspartame et ses produits de décomposition. L’examen complet a été rendu possible grâce à deux appels publics destinés à recueillir des données et qui ont rendu disponible une grande quantité d’informations scientifiques, comprenant des données et des études déjà publiées ou inédites.

Dans le projet d’avis, qui a été publié pour consultation publique le 15 février, l’EFSA conclut que l’aspartame et ses produits de décomposition ne posent aucun problème de toxicité pour les consommateurs aux niveaux actuels d’exposition. La dose journalière acceptable (DJA) actuelle est considérée sûre pour l’ensemble de la population.

La réévaluation de l’aspartame s’inscrit dans le cadre de la réévaluation systématique de tous les additifs alimentaires ayant été autorisés dans l’UE avant 2009. Pour l’aspartame, cette réévaluation devait initialement être terminée pour 2020, mais compte tenu de l’existence de certaines données qui ont semé le doute et la confusion, la Commission a demandé à l’EFSA d’anticiper la réévaluation complète de la sécurité de cet édulcorant basses calories.

Cet avis accorde clairement peu de crédit aux rumeurs préoccupantes qui concernent l’aspartame. Au contraire, il confirme que cet édulcorant qui a été étudié et approuvé au début des années 1980 en Europe est sans danger.

Source

Articles liés
boissons-light-ne-rendent-pas-plus-gras

Les boissons light ne rendent pas plus gras !

Sur base des résultats d’une étude d’observation, certains médias ont accusé les boissons light de favoriser le développement de la graisse abdominale. Un message démonté par le Cebam, le Belgian Center for Evidence-Based Medicine.

boissons-light-moins-saines

Les boissons light moins saines que les boissons sucrées ?

Les édulcorants basses calories et les boissons light dans lesquelles ils sont utilisés font régulièrement l’objet de titres tapageurs, qui remettent en cause leur sécurité pourtant bien établie. En voici un nouvel exemple, qui ne s’appuie pourtant sur aucune preuve scientifique pour établir un lien de cause à effet.

edulcaorant-contrôle-du-poids

DIETS-EFAD : les édulcorants peuvent aider au contrôle du poids

Dans le cadre de la conférence de la Fédération Européenne des associations de diététiciens (EFAD), qui s’est tenu du 9 au 12 octobre à Athènes, un panel d’experts internationaux s’accorde à reconnaitre l’intérêt potentiel des édulcorants basses calories dans le contrôle du poids.