Retour à la liste

Tout savoir sur les édulcorants dans les boissons rafraîchissantes

11 édulcorants basses calories sont autorisés en Europe dans les boissons rafraîchissantes. Cette infographie de l’Association Européenne des boissons rafraîchissantes (UNESDA) dresse un panorama des édulcorants les plus utilisés, leurs avantages pour la saveur sucrée et l’équilibre alimentaire et vous permet de les identifier sur l’emballage. Un guide utile pour boire léger et malin !

low-calorie-sweeteners

Les édulcorants basses calories sont utilisés en toute sécurité dans les boissons rafraîchissantes en Europe depuis les années 1970. Aujourd’hui, il en existe une grande variété, chacun ayant son profil de goût. Ils sont utilisés dans une large gamme de boissons, souvent combinés entre eux et/ou avec du sucre, pour optimaliser la saveur sucrée tout en réduisant l’apport calorique. Les boissons concernées incluent essentiellement les boissons non gazeuses, les boissons rafraîchissantes, les thés glacés et les eaux aromatisées. Cette infographie décrit dans le détail les 4 édulcorants les plus utilisés pour leur saveur sucrée, qui permet d’apporter de la douceur en bouche, sans les calories : le sucralose, l’aspartame, l’acésulfame K et l’édulcorant à base de stevia.

Une sécurité à l’épreuve

L’UNESDA rappelle que les édulcorants ne peuvent être utilisés dans les denrées alimentaires que s’il est clairement établi qu’ils ne présentent aucun danger. Des exigences élevées sont appliquées à la sécurité des édulcorants, qui sont soumis à une procédure d’évaluation longue et vigoureuse avant d’être approuvés. En outre, il faut qu’un avantage pour le consommateur puisse être démontré pour qu’un édulcorant soit autorisé.

Dans l’UE, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) procède à ‘évaluation scientifique de chaque édulcorant. Des évaluations de la sécurité sont également effectuées par de nombreuses autorités de sécurité sanitaire des aliments dans le monde, notamment la Food and Drug Administration aux États-Unis, le Comité mixte d’experts sur les additifs alimentaires (JECFA) de l’Organisation mondiale de la santé et de la FAO. Par ailleurs, leur mention sur l’emballage est obligatoire, via un numéro E spécifique ou le nom de l’édulcorant.

Une place dans l’équilibre alimentaire

Les boissons rafraîchissantes comportant des édulcorants basses calories peuvent contribuer à contrôler l’apport calorique dans le cadre d’un mode de vie sain. Ils sont intéressant pour la santé dentaire et lorsqu’ils remplacent du sucre, ils conviennent particulièrement à l’alimentation des diabétiques.

Actuellement, près de 40% des ventes de boissons rafraîchissantes dans l’UE se situent dans la catégorie sans ou à faible teneur en calories.

L’industrie des boissons rafraîchissantes cherche toujours à améliorer son offre aux consommateurs en développant des produits alternatifs utilisant de nouveaux édulcorants qui répondent à leurs exigences tout en leur donnant un goût excellent, naturel et pauvre en calories. La diversité de l’offre permet également d’améliorer la prise globale de liquides et de mieux boire selon ses besoins.

 Découvrez l’infographie pour en savoir plus.

Source: www.unesda.eu
Articles liés
sucres-naturels

Comment se retrouver parmi tous les sucres?

Sucres naturellement présents, sucres ajoutés, sucres libres, ou simplement sucre. Les dénominations du sucre et des sucres sont très nombreuses et il souvent ardu de faire la part des choses en lisant les étiquetages.

Consensus-basses-calories

Nouveau consensus sur les avantages des édulcorants basses calories

Des experts internationaux de renom ont procédé à une nouvelle revue des données concernant les édulcorants basses calories. Ce travail, publié dans l’édition de décembre du Nutrition Bulletin, débouche sur un document de consensus qui met en avant les avantages que peut présenter l’utilisation des édulcorants basses calories.