Retour à la liste

L’advantame, nouvel édulcorant intense approuvé par l’EFSA

Avec un pouvoir sucrant 30.000 fois supérieur à celui du sucre, soit plus de 100 fois celui de l’aspartame, l’advantame ouvre la voie des édulcorants très intenses. Sa sécurité vient d’être approuvée par l’EFSA.

advantaam-aspartaam-EFSA

A la demande de la Commission, le Panel ANS (Food Additive and Nutrient added to Food) de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a examiné le dossier de ce nouvel édulcorant candidat au marché européen.

L’advantame est un édulcorant de synthèse obtenu à partir de l’aspartame, qu’il pourrait bien remplacer dans bon nombre de produits à l’avenir, et de vanilline. Sa saveur est proche de celle de l’aspartame, mais avec une persistance plus grande du goût sucré. Il est très peu absorbé par l’organisme. Le Panel conclut qu’il n’y a pas de préoccupation concernant la génotoxicité et la carcinogénicité.

Les seuls effets observés dans les études animales sont des troubles gastro-intestinaux, ce qui a servi à déterminer le niveau sans effet adverse observé ou NOAL, qui est de 500 mg d’advantame par kilo de poids corporel. Sur base d’un facteur de sécurité habituel de 100, l’EFSA établit la dose journalière acceptable (DJA) à 5 mg/kg. Cela devrait permettre une utilisation aisée pour remplacer le sucre (ou d’autres édulcorants), dans la mesure où, en terme de saveur sucrée, la DJA pour une femme de 55 kg correspond à plus de 8 kg de sucre !

Source: EFSA Journal, 2013; 11(7): 3301 (68 pp)

Articles liés
aspartame-bon-envies-sucre

L’aspartame, c’est bon pour nos envies de sucré?

L’attrait pour le sucré est inné… Le danger est évidemment l’excès de calories associées à une consommation importante de produits sucrés. Les édulcorants sont une alternative. Mais certains préjugés entourent leur consommation. Explications !

boissons-light-poids

L’impact des boissons light/zéro sur le poids

Les boissons light/zéro ne contiennent pratiquement plus de calories, mais quelle est leur utilité pour perdre du poids ? De nouvelles données montrent qu’elles s’avèrent bel et bien utiles dans le cadre du contrôle du poids.