Retour à la liste

Diabète gestationnel: 1 naissance sur 7 est affectée!

Deux femmes sur cinq atteintes de diabète sont en âge de procréer, ce qui représente plus de 60 millions de femmes dans le monde. Un sujet sensible, qui fait face à de la discrimination, et auquel une campagne de l’International Diabetes Federation (IDF) a été entièrement consacrée en 2017. Les enjeux dans cette infographie.

diabete-gestationnel

Le diabète est la neuvième cause de décès chez les femmes à l’échelle mondiale, 2,1 millions de décès chaque année. Les femmes atteintes de diabète ont également plus de difficulté à concevoir et peuvent avoir des résultats de grossesse médiocres. Sans planification préalable à la conception, le diabète de type 1 et de type 2 peut entraîner un risque significativement plus élevé de mortalité et de morbidité maternelle et infantile.

Le diabète gestationnel est trop souvent négligé

Environ 1 naissance sur 7 est affectée par le diabète gestationnel (DMG), une menace grave et négligée pour la santé de la mère et de l’enfant. Beaucoup de femmes atteintes de DMG subissent des complications liées à la grossesse, notamment une pression artérielle élevée, des bébés de grand poids à la naissance et un accouchement difficile. Un nombre important de femmes atteintes de DMG développent un diabète de type 2 plus tard, entraînant d’autres complications et coûts de santé. La stigmatisation et la discrimination auxquelles sont confrontées les personnes atteintes de diabète sont particulièrement prononcées pour les filles et les femmes, qui portent un double fardeau de discrimination en raison de leur état de santé et des inégalités perpétrées dans les sociétés dominées par les hommes. Ces inégalités peuvent décourager les filles et les femmes de rechercher un diagnostic et un traitement, ce qui les empêche d’obtenir des résultats positifs pour leur santé.

Comment agir ?

L’identification de l’hyperglycémie pendant la grossesse combinée à une bonne maîtrise de la glycémie pendant la grossesse peut réduire ces risques. Les femmes en âge de procréer qui souffrent d’un diabète préexistant connu doivent recevoir des conseils avant la conception. Par ailleurs, toutes les femmes qui présentent une hyperglycémie pendant la grossesse, que celle-ci soit due à un DG, à une hyperglycémie pendant la grossesse qui n’avait pas été diagnostiqué ou à un diabète existant et connu, nécessitent des soins prénataux optimaux et une prise en charge postnatale adéquate. Les femmes qui présentent une hyperglycémie pendant la grossesse peuvent contrôler leur taux de glycémie grâce à une alimentation saine, des exercices physiques légers et la surveillance de la glycémie. Dans certains cas, de l’insuline ou des médicaments oraux peuvent également être prescrits. Les édulcorants basses calories, quant à eux, peuvent tout à fait être consommés durant la grossesse.

Les solutions sont présentées dans cette infographie de l’International Diabetes Federation!

Source
http://www.worlddiabetesday.org/resources/infographics/115:1-in-7-births-affected-by-gestational-diabetes.html Consulté le 8 février 2018.
Articles liés
Les édulcorants basses calories sont associés à des apports caloriques plus faibles. Studies bij de mens tonen aan dat de totale consumptie van laagcalorische zoetstoffen wordt geassocieerd met een lagere calorie-inname.

Les édulcorants font-ils manger plus sucré ?

Selon certains titres, une nouvelle étude prouverait que les édulcorants augmentent l’envie de sucre et favoriseraient ainsi l’obésité, ce qui va à l’encontre de l’ensemble des publications scientifiques sur le sujet. Et si nous regardions cette étude d’un peu plus près ?