L’index glycémique

Tous les sucres, mais aussi les glucides complexes des féculents, sont transformés dans l’organisme en glucose. C’est le seul sucre qui est transporté dans le sang, acheminé aux cellules et utilisé comme source d’énergie. Le glucose qui n’est pas utilisé est mis en réserve.

index-glycemique-glycemische-index

La vitesse avec laquelle le taux de sucre dans le sang (taux de glucose ou glycémie) augmente après avoir consommé une denrée dépend de plusieurs facteurs : le type de glucide, la quantité, la présence de graisses, de protéines, de fibres… L’index glycémique exprime l’évolution de la glycémie après avoir consommé un aliment contenant des glucides.

L’index glycémique permet ainsi de comparer entre elles différentes sources de glucides. Un index glycémique bas ou moyen est préféré à un index glycémique élevé, surtout chez les personnes diabétiques, parce que cela sollicite moins de production d’insuline. Toutefois, l’index glycémique ne tient pas compte de la quantité de glucides consommée. Celle-ci est intégrée dans un autre indicateur : la charge glycémique.

Les édulcorants basses calories ne se transforment pas en glucose. Ils permettent de ce fait de réduire à la fois l’index glycémique et la charge glycémique des aliments et boissons lorsqu’ils sont utilisés à la place des sucres.

Consultez ici la table internationale de l’index glycémique et de la charge glycémique