Diabète

Les édulcorants basses calories ont un goût sucré, mais ils n’augmentent pas la glycémie. Les diabétiques peuvent donc aussi consommer des produits sucrés sans devoir se soucier de leur glycémie.

diabete-mellitus-edulcorants-zoetstoffen

Édulcorants et diabète

Chez les diabétiques en surpoids, une petite diminution du poids peut déjà fortement améliorer la glycémie. Les édulcorants peuvent aider à perdre du poids (voir Un poids sain).

Qu’est-ce que le diabète?

Également appelé ‘maladie du sucre’ en langage populaire ou Diabetes mellitus en langage scientifique, le diabète est une maladie métabolique chronique caractérisée par une perturbation de l’équilibre du taux de sucre dans le sang (ou glycémie). Normalement, la glycémie est maintenue dans des limites très précises par une hormone appelée ‘insuline’, mais chez les diabétiques, ce mécanisme ne fonctionne plus correctement et la glycémie est trop élevée. Une glycémie mal contrôlée peut, sur la durée, nuire fortement à la santé. Le diabète augmente le risque de maladies cardiovasculaires et le risque d’infections rénales et oculaires.

En Belgique, 8% de la population est diabétique et on s’attend à l’avenir à une augmentation de ce pourcentage. On distingue deux formes de diabète : le diabète de type 1, caractérisé par l’absence de production d’insuline, et le diabète de type 2, caractérisé par une réaction insuffisante au sucre. 90% des diabétiques souffrent d’un diabète de type 2. Les personnes en surcharge pondérale courent un plus grand risque de développer un diabète de type 2.

Mécanisme du diabète

La glycémie augmente suite à la consommation de glucides, également appelés ‘hydrates de carbone’. Ces glucides se trouvent non seulement dans les aliments sucrés tels que le sucre et les fruits, mais aussi dans le pain, les pommes de terre, le riz, les pâtes et certains légumes, entre autres. L’organisme transforme les glucides en glucose, lequel aboutit dans le sang (glucose sanguin) et est acheminé par cette voie vers les tissus corporels où les cellules l’utilisent comme énergie. Chez les diabétiques, la production insuffisante d’insuline ou le manque de sensibilité à l’insuline a pour effet que le glucose n’est pas ou pas suffisamment absorbé dans les cellules de sorte que le taux de sucre dans le sang — ou glycémie — reste trop élevé.

Aussi les diabétiques doivent surveiller attentivement leur alimentation. Il leur est conseillé aujourd’hui de manger ‘normalement’ et de façon équilibrée en suivant les principes de la pyramide alimentaire.

Ils peuvent consommer du sucre, mais uniquement en petites quantités. Il est recommandé aux diabétiques de demander conseil à un diététicien agréé. L’objectif est d’aider les diabétiques à maintenir leur glycémie dans des limites bien déterminées, ce qui n’est pas toujours facile.

Plus d’information sur le site de l’Association Belge du Diabète.