FAITES LE TEST !

Pas de risque de diabète avec les boissons light

Cette étude, menée auprès d’une population où la consommation de boissons light sans sucres et d’édulcorants basses calories est élevée, ne montre aucune association avec le risque de développer un diabète.

boissons-light-diabete

Bien que les édulcorants basses calories n’entraînent pas d’augmentation du taux de sucre dans le sang et n’apportent pratiquement pas de calories, certains travaux ont suggéré qu’ils pouvaient être incriminés dans le développement du diabète de type 2. Ces travaux reposent sur des observations, comme le fait qu’il y ait plus de diabète parmi les consommateurs d’édulcorants basses calories. Bien entendu, cela ne permet en rien d’établir un lien causal entre la consommation d’édulcorants basses calories et le diabète, même si c’est ce que suggère une certaine presse. D’ailleurs, il n’est pas étonnant que les personnes qui cherchent à contrôler leur taux de sucre ou à manger moins de calories remplacent plus souvent le sucre et les denrées sucrées par des édulcorants basses calories que les autres…

À lire aussi : toutes les études ne se valent pas!

Des Indiens d’Amérique suivis pendant 8 ans

Cette nouvelle étude est particulièrement intéressante parce qu’elle a été effectué auprès d’une population avec des taux d’obésité importants, les Indiens d’Amérique, où la consommation d’édulcorants basses calories est élevée. Les 1359 participants font partie de la cohorte « Strong Heart Family Study », une étude consacrée au décryptage des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires et d’autres problèmes de santé qui y sont associés chez les Indiens d’Amérique.

Tous les sujets ayant pris part à l’étude étaient exempts de diabète et de maladies cardiovasculaires au début. Ils ont été suivis pendant 8 années avant de faire le point. La glycémie ainsi que les taux sanguins d’insuline ont été mesurés à plusieurs reprises après un jeûne de 12 h.  La consommation d’édulcorants basses calories et de boissons light a été évaluée à l’aide d’un questionnaire de fréquence alimentaire, complété d’un questionnaire supplémentaire lors des examens.

Maitrisez les termes « light », « zero », « sans sucres » dans les boissons

Aucune association entre boissons light, édulcorants et diabète

Les questionnaires alimentaires indiquent que 40 % de la population rapportent consommer régulièrement des boissons light, et 41 % utiliser des édulcorants basses calories pour sucrer leurs boissons. Au terme des 8 années de suivi, 98 cas de diabète se sont déclarés. Les résultats, publiés dans la revue scientifique European Journal of Clinical Nutrition, sont clairs : après avoir tenu compte de différents facteurs confondants, il n’y a aucune association significative entre la consommation de boisson light et d’édulcorants basses calories, et les taux d’insuline à jeun, ceux de glucose à jeun, et l’apparition de cas de diabète.

Les auteurs concluent qu’en dépit d’une consommation importante de boissons light et d’édulcorants basses calories, aucun de ces deux paramètres n’est associé au risque de diabète. Ces données concordent parfaitement avec l’avis des instances en charge de l’évaluation de la sécurité alimentaire, qui considèrent que la consommation d’édulcorants basses calories, dans le respect de la DJA, est parfaitement sûre et ne peut être reliée au risque de diabète.

Ma consommation d’édulcorant respecte-t-elle la DJA ? Faites le test

Références:

Jensen P N et al. Eur J Clin Nutr. Published 28 June 2019.