Retour à la liste

DIETS-EFAD : les édulcorants peuvent aider au contrôle du poids

Dans le cadre de la conférence de la Fédération Européenne des associations de diététiciens (EFAD), qui s’est tenu du 9 au 12 octobre à Athènes, un panel d’experts internationaux s’accorde à reconnaitre l’intérêt potentiel des édulcorants basses calories dans le contrôle du poids.

edulcaorant-contrôle-du-poids

Il existe une certaine confusion à propos des édulcorants basses calories et de leurs effets sur le poids. Certaines études ont en effet suggéré qu’ils pouvaient être associés à un gain de poids ou à l’obésité.

Cependant, précise le Prof James Hill (University of Colorado) lors d’une session consacrée aux édulcorants basses calories*, les données les plus solides à propos de la relation entre les édulcorants basses calories et le poids corporel viennent des études humaines telles que les essais randomisés contrôlés et des études prospectives de cohortes. Hill et son équipe ont récemment démontré, dans une telle étude humaine (1), que les édulcorants basses calories pouvaient améliorer la perte de poids obtenue avec un programme de perte de poids basé sur le changement de comportement. Une autre analyse ayant passé en revue les études humaines de qualité (2) conclut que l’utilisation des édulcorants basses calories est associée à une légère perte de poids.

Pour Hill, l’ensemble de ces données ne montre donc aucun effet négatif des édulcorants basses calories sur le poids corporel, et suggère qu’ils peuvent aider à la perte de poids.

Cette position est aussi partagée par France Bellisle (Université Paris 13). La spécialiste du comportement alimentaire explique que dans le passé, les édulcorants basses calories ont été accusés d’augmenter la faim et l’apport alimentaire, et de contribuer de ce fait à la prise de poids. Cependant, précise Bellisle, l’abondante littérature scientifique collectée ces 40 dernières années, en particulier les études récentes portant sur l’appétit, les apports, la préférence pour la saveur sucrée et le contrôle du poids, soutiennent la notion selon laquelle les édulcorants basses calories peuvent s’avérer bénéfiques chez les consommateurs préoccupés par leur poids.

Aimilia Papakonstantinou (Agricultural University of Athens) ajoute qu’en dépit du fait que les édulcorants basses calories n’ont pas d’effet « baguette magique », ils peuvent aider à la perte ou au maintien du poids, ainsi qu’au contrôle du taux de sucre dans le sang, ce qui est particulièrement intéressant dans le cas du diabète.

*Low calorie sweeteners — A fundamental choice in weight management and diabetes, organisé par International Sweeteners Association (ISA) dans le cadre de la conference EFAD, Athènes, 9-12 octobre 2014

Références
(1)Peters, John C., Holly R. Wyatt, Gary D. Foster, Zhaoxing Pan, Alexis C. Wojtanowski, Stephanie S. Vander Veur, Sharon J. Herring, Carrie Brill, and James O. Hill. « The effects of water and non‐nutritive sweetened beverages on weight loss during a 12‐week weight loss treatment program. » Obesity 22, no. 6 (2014): 1415-1421.
(2)Miller PE, Perez V. Low-calorie sweeteners and body weight and composition: a meta-analysis of randomized controlled trials and prospective cohort studies. Am J Clin Nutr 2014;100:765–77
Articles liés
boissons-light-moins-saines

Les boissons light moins saines que les boissons sucrées ?

Les édulcorants basses calories et les boissons light dans lesquelles ils sont utilisés font régulièrement l’objet de titres tapageurs, qui remettent en cause leur sécurité pourtant bien établie. En voici un nouvel exemple, qui ne s’appuie pourtant sur aucune preuve scientifique pour établir un lien de cause à effet.

calories-brulez-moment-journee

Combien de calories brûlez-vous?

Cela dépend du moment de la journée! Des chercheurs américains ont fait une découverte surprenante : le nombre de calories que l’on brûle au repos change avec le moment de la journée.

media-exagerent-actualités-scientifiques

Saveur sucrée sans calories: état de l’art

Un panel de scientifiques présente les résultats de leurs recherches récentes, à l’occasion d’un symposium organisé par l’International Sweeteners Association (ISA), dans le cadre de la conférence de nutrition Ganepão 2018, qui s’est déroulée au Brésil.