FAITES LE TEST !

Le diabète continue à progresser, mais reste méconnu

Alors que les chiffres sur le diabète en Belgique n’ont jamais été aussi alarmants, une enquête menée à l’initiative de la Diabetes Liga révèle que les connaissances sur cette affection sont encore assez limitées.

La dernière enquête de santé menée par Sciensano (1) révèle l’ampleur de la situation concernant le diabète en Belgique : ainsi, ce n’est pas moins de 5,9 % de la population âgée de 15 ans et plus qui est atteinte de diabète : 6,6 % en Région wallonne, 5,9 % en Région bruxelloise et 5,5 % en Région flamande. La maladie a continué à progresser entre 2017 et 2018, notamment en raison du vieillissement de la population. Mais au fait, qu’est-ce que le diabète ?

À lire aussi : puis-je manger des fruits en cas de diabète ?

Les types de diabète :

Rappelons qu’il existe 3 types de diabète, celui de type 2 étant de loin le plus fréquent.

  • Le diabète de type 1 : il représente environ 10 % des cas de diabète. C’est une maladie auto-immune qui se manifeste généralement durant l’enfance, et doit être traitée par des injections d’insuline.
  • Le diabète de type 2 : il concerne 85 à 90 % des cas de diabète, et il se manifeste plus tard dans la vie, même s’il apparait de plus en plus tôt. Il résulte en grande partie d’une alimentation mal équilibrée et d’un manque d’activité physique.
  • Le diabète de grossesse : comme son nom l’indique, il survient au cours de la grossesse chez une femme n’ayant pas eu de diabète auparavant. Bien que les symptômesdisparaissent généralement à la fin de la grossesse, il fait courir un risque accru de diabète de type 2 plus tard dans la vie.

À lire aussi :comment prévenir le diabète de type 2 ?

Connaissance du diabète : une mauvaise note de 4,9/10 en moyenne

À l’occasion de la 29e journée mondiale du diabète, qui s’est tenue le 14 novembre dernier, la Diabetes Liga, (ligue flamande du diabète) a commandé une enquête sur les connaissances autour du diabète parmi la population flamande (2). Cette recherche, menée par iVOX auprès de 1000 personnes en Flandre, fait ressortir les points suivants :

  • 3 personnes sur 10 déclarent ne pas savoir ce que signifie réellement « diabète ».
  • Seules 6 personnes sur 10 savent qu’il s’agit d’une maladie chronique.
  • Les connaissances à propos du diabète atteignent en moyenne la note de 4,9/10.
  • Même les personnes confrontées au diabète ont une note à peine supérieure à la moyenne : 5,4/10.

Quelle est la principale cause du diabète de type 2 ?

L’enquête révèle que le sucre est considéré comme un coupable majeur pour 4 personnes sur 10. En réalité, ce n’est pas tant le sucre que l’excès d’énergie apportée par les aliments (auquel le sucre peut contribuer) par rapport aux besoins énergétiques (besoins qui diminuent avec un mode de vie sédentaire) qui sont incriminés dans le diabète de type 2.

Enfin, une personne sur deux pense que le diabète est traité avec un régime restrictif, alors qu’en réalité, c’est une alimentation saine et équilibrée – dans laquelle les sucres ajoutés sont certes limités – combinée avec une activité physique adaptée mais régulière – qui est préconisée.

Plus d’info sur le diabète sur le site de l’Association Belge du Diabète

Références:

  1. Enquête de Santé 2018. Sciensano 2019. https://his.wiv-isp.be/fr/SitePages/Rapports_complets_2018.aspx
  2. Diabetes Liga. Communiqué de pesse du 29 octobre 2019.