FAITES LE TEST !

Santé des Belges: le surpoids touche un adulte sur deux

Moins de tabac et moins d’alcool, mais toujours plus de surpoids, tel est le constat de la nouvelle Enquête de Santé. Dans la foulée, les nouvelles recommandations alimentaires appellent notamment à manger plus de végétaux et à réduire la consommation de boissons sucrées.

La dernière Enquête de santé 2018, réalisée par Sciensano, vient de livrer ses résultats. Du côté des bonnes nouvelles, elle relève que le pourcentage de fumeurs dans la population âgée de 15 ans, bien que problématique, n’a cessé de diminuer depuis 2001, pour atteindre 19,4 %. Même tendance pour l’alcool qui, bien que consommé par 76,6 % de la population de 15 ans et plus, connait une diminution du nombre de buveurs quotidien. Cependant, le « binge drinking », qui consiste à boire au moins 4 verres en moins de 2 heures pour les femmes et 6 pour les hommes), est pratiqué par un jeune sur 5.

Pas d’amélioration en revanche pour le surpoids et l’obésité, qui n’ont fait qu’augmenter au cours de ces 20 dernières années…

En savoir plus sur l’Enquête de Santé 2018 de Sciensano

1 adulte sur deux est trop lourd

L’Enquête indique que pas moins de 49,3 % de la population est en surpoids, et que l’obésité concerne 15,9 % (contre respectivement 41,3 % et 10,8 % en 2017). Cela peut s’expliquer entre autres par :

  • L’activité physique : 30,1%seulement de la population fait de l’exercice physique d’intensité modérée au moins 150 minutes par semaine (natation, vélo…). Le temps passé assis est également trop important : jusqu’à 6 heures en moyenne par jour.
  • L’alimentation : seulement 1 personne sur 3 de 6 ans et plus mange la quantité quotidienne recommandée de 2 fruits par jour. Pour les légumes, le pourcentage est de seulement 38%. 1 personne sur 5 boit chaque jour des boissons sucrées et 38% consomment quotidiennement des snacks salés ou sucrés.

Notons qu’il existe aussi certains signes encourageants : en Flandre, l’étude HBSC (Health Behaviour in School-aged Children), menée auprès de plus de 11 000 jeunes âgés de 11 à 18 ans, rapporte qu’entre 2014 et 2018, la consommation de légumes chez les jeunes a augmenté, celle de boissons sucrées a diminué, et que le surpoids est passé de 16 % à 14 %.

Moins de sucres

Dans la foulée de l’Enquête de santé, le Conseil Supérieur de la Santé vient de publier ses recommandations alimentaires pour la Belgique. Ces recommandations sont classées par ordre d’importance qu’elles ont pour la santé. Les 5 principales recommandations font l’objet d’un nouveau visuel, l’Épi alimentaire, qui appelle à manger plus de céréales complètes, de fruits et légumes, de légumineuses, de fruits à coque et graines, et à réduire le sel.

Découvrez l’Épi alimentaire des 5 priorités alimentaires

Le CSS appelle également à limiter la consommation de boissons contenant des sucres ajoutés, à privilégier les boissons sans sucres ajoutés, l’eau étant le premier choix. Les boissons rafraîchissantes dont la saveur sucrée provient des édulcorants ont donc leur place dans le contexte sanitaire actuel, à côté de l’eau, qui reste la première des boissons recommandées.

Références:

  • Sciensano. Enquête de Santé 2018. Communiqué du 1er octobre 2019.
  • Conseil Supérieur de la Santé. Avis-9284. Recommandations alimentaires pour la population Belge adulte – 2019.
  • L’Épi alimentaire. Food in Action 2019.