Retour à la liste

L’exposition à la saveur sucrée rend-elle plus sucré ?

On entend parfois dire que la saveur sucrée donne envie de consommer toujours plus sucré. Une affirmation qui est loin d’être scientifiquement établie, comme le démontre cette nouvelle revue de la littérature.

lexposition-a-la-saveur-sucree-rend-elle-plus-sucre

La saveur sucrée plaît de façon universelle dès le plus jeune âge, et elle est encore très appréciée tout au long de la vie. Mais comment l’exposition à la saveur sucrée influence-t-elle notre envie de sucré ? Est-ce que plus on consomme sucré, que ce soit par les sucres ou les édulcorants basses calories, plus on a envie de sucré ? C’est ce qu’on entend parfois comme discours, comme si la saveur sucrée rendait « addict » au sucré. Des scientifiques ont cherché à savoir si c’est effectivement le cas. Pour ce faire, ils ont procédé à une revue systématique de la littérature scientifique.

Saveur sucrée avec sucres et/ou édulcorants

Cette revue systématique de la littérature porte sur l’exposition à la saveur sucrée, qu’elle provienne de sucres ou d’édulcorants basses calories. Elle inclut 21 études qui répondaient aux critères définis par les auteurs, parmi lesquelles 7 études d’observation sur des cohortes de populations et 14 essais contrôlés à court terme (moins d’un mois) ou à long terme (plus d’un mois).

Les chercheurs relèvent que ces études différaient sensiblement entre elles, que ce soit dans le protocole, la population étudiée, la voie d’exposition à la saveur sucrée et les mesures effectuées, si bien qu’elles sont difficilement comparables.

Des résultats hétérogènes

La principale découverte de cette analyse est que, contrairement à ce que l’on entend parfois sur le sujet, il n’est pas du tout démontré que l’exposition à la saveur sucrée donne envie de consommer de plus en plus sucré. En effet, les auteurs remarquent qu’au final, les résultats des études sont inconsistants. Ainsi, les résultats des études contrôlées à court terme suggèrent qu’une exposition élevée à la saveur sucrée, que ce soit par des denrées sucrées et/ou contenant des édulcorants basses calories, tendent plutôt à réduire la préférence pour le sucré. Ce n’est cependant pas aussi clair dans les études à long terme, qui ne permettent pas de conclure. Idem pour les études de cohortes de populations, dont les résultats sont trop hétérogènes pour tirer des conclusions dans un sens ou dans l’autre.

L’ensemble de ces résultats montre en tout cas que l’on ne peut certainement pas considérer comme un fait établi que plus on consomme sucré, plus on est attiré par le sucre.

Référence: Appleton K M et al. Am J Clin Nutr 2018 ;107(3) :405-419.
Articles liés
oms-recommandations-sucres

L’OMS recommande de limiter encore plus les sucres

L’Organisation Mondiale de la Santé émet de nouvelles recommandations sur les sucres libres, ceux qui sont utilisés pour sucrer les aliments et boissons. Dans ce contexte, les édulcorants basses calories sont de précieux alliés pour bénéficier des avantages santé liés à une consommation contrôlée de sucres ajoutés.

dents-boissons acides

Buvez bien, buvez malin pour vos dents!

Des chercheurs du King’s College de Londres, au Royaume-Uni, ont cherché à savoir quelles nourritures et boissons acides étaient impliquées dans l’érosion des dents et si la façon dont nous les consommions avait un effet. Verdict : pour ménager vos dents, ne sirotez pas vos boissons et suivez ces quelques conseils!

aspartame-bon-envies-sucre

L’aspartame, c’est bon pour nos envies de sucré?

L’attrait pour le sucré est inné… Le danger est évidemment l’excès de calories associées à une consommation importante de produits sucrés. Les édulcorants sont une alternative. Mais certains préjugés entourent leur consommation. Explications !