Retour à la liste

Les boissons light/zéro associées à une alimentation de meilleure qualité

Par rapport aux consommateurs de boissons sucrées, ceux qui optent pour des boissons light/zéro ont une alimentation globalement de meilleure qualité et moins calorique, selon une nouvelle étude menée au Royaume-Uni.

light-zerodranken-gezond-voedingspatroon

L’intérêt de remplacer les boissons sucrées par des boissons light/zéro, dans lesquelles les sucres ajoutés sont remplacés par des édulcorants basses calories, est un sujet pour lequel on a déjà entendu tout et son contraire : si les études montrent globalement que la consommation de boissons light/zéro est associée à une réduction des apports énergétiques, certaines données suggèrent que le consommateur peut être amené à compenser cette réduction par la consommation d’autres aliments, puisque les boissons light/zéro rassasient moins. Cette nouvelle étude menée au Royaume-Uni a examiné, au sein d’une étude nationale (UK National Diet and Nutrition Survey 2008-2011), les associations entre la nature des boissons consommées et les caractéristiques du régime alimentaire. Les auteurs ont fait la distinction entre les non-consommateurs de soft-drinks, les consommateurs de boissons basses calories, les consommateurs de boissons sucrées et les consommateurs de boissons basses calories et de boissons sucrées.

Les résultats indiquent que les consommateurs de boissons basses calories ainsi que ceux qui ne consomment pas de soft-drinks ont des apports énergétiques plus faibles et ingèrent moins de sucres ajoutés que les deux autres groupes. De plus, sur base de l’apport en micronutriments et des choix alimentaires, les deux groupes « boissons basses calories » et « pas de soft-drinks » tendent à présenter une meilleure qualité de leur régime alimentaire, comparée à celle des deux autres groupes. Les analyses montrent aussi que la consommation de boissons basses calories, de thé, de café et d’eau est associée à une réduction de l’apport calorique lorsque ces boissons remplacent des boissons sucrées.

Cette étude indique donc que les consommateurs de boissons basses calories, comme ceux qui ne consomment pas de soft-drinks, ne compensent pas en ingérant plus de sucre ou d’énergie que ceux qui boivent des boissons sucrées, et qu’ils tendent à avoir une alimentation de meilleure qualité.

Référence :  Gibson SA et al. Nutrients 2016, 8(1), 9
Articles liés
douceur-saveur sucree- aliments sucres-obesite

Un peu de douceur dans l’alimentation : un problème?

En avril dernier, l’International Life Science Institute Europe organisait à Bruxelles un atelier consacré à la place des « douceurs » ou aliments sucrés dans notre alimentation. La synthèse de cet événement vient d’être publiée dans l’International Journal of Obesity et se veut rassurante.

sucre-edulcorants-Angleterre

Les édulcorants sont-ils plus sains que le sucre?

C’est la question que s’est posée la BBC en faisant un premier bilan des objectifs prioritaires de réduction du sucre au Royaume-Uni. Et ses conclusions pointent que les édulcorants peuvent être une alternative intéressante pour inverser la tendance.