Retour à la liste

Journée mondiale du diabète : 5 étapes pour mieux vivre

À l’occasion de la journée mondiale du Diabète, ce 14 novembre, la fédération européenne des associations de diététiciens (EFAD) et l’International Sweeteners Association (ISA) se sont associés pour délivrer 5 étapes pour vivre plus sainement avec un bon contrôle glycémique.

diabète-étapes-alimentation-sucres

Le diabète concerne quelque 415 millions de personnes dans le monde, et il est en progression. Pourtant, jusqu’à 70 % des cas de diabète de type 2 pourraient être prévenus ou retardés par l’adoption de changements simples du mode de vie. Voici les 5 étapes pour une vie plus saine avec un bon contrôle du taux de sucre dans le sang :

  1. Des habitudes alimentaires plus saines : Il s’agit de manger plus de légumes et d’augmenter l’apport en fibres alimentaires, de manger moins de sucres et de graisses saturées, d’adopter des horaires réguliers pour les repas et de s’adresser à un diététicien pour un plan alimentaire personnalisé.
  2. Être plus actif : l’objectif est d’être actif au moins 30 minutes par jour, 5 jours sur 7. Il est conseillé de marcher plusieurs fois par semaine, de préférer les escaliers aux ascenseurs, et de pratiquer une activité sportive comme la natation, le yoga, ou le Pilates…
  3. Surveiller les glucides et les sucres : bien répartir les glucides consommés tout au long de la journée, choisir des céréales complètes plutôt que des glucides raffinés comme le pain blanc, remplacer le sucre par des édulcorants basses calories dans les aliments et boissons.
  4. Mieux gérer son poids : se fixer un objectif réaliste, gérer les calories ingérées et dépensées, privilégier les petites assiettes pour des portions plus petites…
  5. Surveiller sa glycémie : cela permet de comprendre comment l’organisme réagit et dans quelle mesure les objectifs concernant le taux de sucre dans le sang sont atteints.

Retrouvez ses messages dans l’infographie réalisée par l’EFAD et ISA .

Le mot de l’Association Belge du Diabète

Les glucides occupent une place de 1er ordre dans l’alimentation des personnes diabétiques de par l’excellente source d’énergie qu’ils constituent, explique Dominique Antoine, Présidente du Conseil diététique de l’Association Belge du Diabète. L’objectif est de limiter les sucres ajoutés, mais aussi de remplacer les glucides complexes raffinés retrouvés par exemple dans la farine blanche et les produits dérivés (pains, pâtes…) par des glucides complexes riches en fibres (céréales complètes, légumineuses…). La réduction des sucres dans les denrées alimentaires entraîne une diminution de la saveur sucrée dans celles-ci. Les édulcorants basses calories sont, à ce titre, particulièrement intéressants pour les personnes diabétiques qui souhaitent bénéficier de la saveur sucrée, car ils ne fournissent que très peu ou pas du tout de calories et ils n’influencent pas les taux de glycémie ou d’insuline, poursuit la diététicienne.

Plus d’informations sur le site de l’Association Belge du Diabète .

Articles liés
consensus-edulcorants-basses-calories

Nouveau consensus scientifique sur les édulcorants basses calories

Dans cette nouvelle publication, une soixantaine d’experts internationaux s’accordent sur la sécurité, les aspects nutritionnels et les bénéfices des édulcorants basses calories dans les aliments et les boissons, et sur l’importance d’une information fiable.