Erythritol (E968)

L’érythritol a un pouvoir sucrant de 0,6 à 0,8 fois celui du saccharose. Découvert en 1874, cet édulcorant naturel est présent dans les fruits, les champignons, le fromage, le vin ou encore la sauce soja.

erythritol-E968-edulcorants-zoetstoffen

C’est le seul polyol qui ne possède pas de valeur calorique. Contrairement aux autres polyols, l’érythritol est absorbé en majeure partie dans le gros intestin et excrété en quasi-totalité par voie urinaire. Son effet rafraîchissant est très recherché pour la fabrication de chewing-gums.

Sécurité et santé

L’érythritol a été approuvé en 1999 par le Comité mixte FAO/OMS d’experts sur les additifs alimentaires (JECFA). En 2003, le Comité scientifique de l’alimentation humaine (CSAH), le prédécesseur de l’EFSA, a conclu que l’érythritol est sûr pour une utilisation dans les aliments.

Dans quelles denrées alimentaires ?

On peut retrouver l’érythritol dans les confiseries, chewing-gums, boissons rafraîchissantes gazeuses, confitures, biscuits et desserts.

Possibilités d’utilisation

L’érythritol est très soluble dans l’eau. Il peut être accompagné d’autres édulcorants afin de rallonger la durée de vie des produits, en particulier les pâtisseries. Cependant, mélangé à des graisses solides comme l’huile de noix de coco, le beurre ou le beurre de cacao, il tend à donner un aspect graisseux au produit alimentaire.

Le goût de l’érythritol est très proche de celui du saccharose. Associé à d’autres édulcorants, il est capable de masquer certains goûts désagréables comme l’amertume ou encore l’astringence, et permet de retrouver la douceur du sucre de table dans les produits alimentaires.