Retour à la liste

Un nouveau test pour évaluer sa consommation d’édulcorants

Le tout nouveau « édulcotest » du site www.edulcorants.eu, qui évalue la sécurité de consommation des édulcorants fonctionne désormais avec les produits de marques et leurs teneurs réelles en édulcorants.

édulcotest-zoetstoffen-test

La quantité d’aliments et de boissons contenant des édulcorants basses calories que je consomme est-elle sûre ? Pour le savoir, il suffit désormais de se rendre sur www.edulcorants.eu/edulcotest/ et de faire le test. Pour la première fois, il est possible d’avoir une vue réelle de son niveau de sécurité sur base des aliments et boissons consommés, en précisant le type et la marque du produit. La nature des édulcorants utilisés ainsi que leur teneur peuvent en effet varier fortement d’un produit à l’autre au sein d’une même catégorie (par exemple les boissons light).

À défaut de connaitre les teneurs réelles en édulcorants des produits, les simulations antérieures se basaient sur la teneur maximale autorisée dans les produits, ce qui n’était pas le reflet de la réalité. Pour apporter une réponse au manque de données chiffrées sur les édulcorants, l’asbl Nubel (Nutriments Belgique), qui gère la table belge de composition des aliments (www.internubel.be), a chargé l’Institut de Santé Publique d’effectuer des analyses des principales sources d’édulcorants en Belgique.  Nubel a mis ces données à disposition de www.edulcorants.eu pour permettre ainsi, au travers de l’édulcotest, une évaluation correspondant à la réalité de consommation de tout un chacun.

 

Articles liés
Maakt het eten van lekkere voedingsmiddelen dik

Le bon goût des aliments fait-il grossir ?

La nourriture qui plaît au goût favorise-t-elle la prise de poids ? C’est ce qui est généralement admis sur base de travaux où les animaux sont nourris avec des aliments riches en graisses et/ou sucres. Mais une nouvelle étude menée chez la souris révèle que le seul goût plaisant ne pousse pas à surconsommer.

oms-recommandations-sucres

L’OMS recommande de limiter encore plus les sucres

L’Organisation Mondiale de la Santé émet de nouvelles recommandations sur les sucres libres, ceux qui sont utilisés pour sucrer les aliments et boissons. Dans ce contexte, les édulcorants basses calories sont de précieux alliés pour bénéficier des avantages santé liés à une consommation contrôlée de sucres ajoutés.