Retour à la liste

Le Royaume-Uni s’engage à réduire les sucres et plébiscite les édulcorants

Public Health England (PHE) approuve l’utilisation des édulcorants à faible teneur en calories dans ses nouvelles guidelines « Sugar reduction : Achieving the 20% ».

royaume-uni-reduire-sucres-plebiscite-edulcorants

Le Public Health England approuve l’utilisation des édulcorants à faible teneur en calories dans les aliments et les boissons en reconnaissant leur rôle utile dans la gestion du poids. L’organisme précise que : «le remplacement des aliments et des boissons sucrées avec du sucre par leurs homologues contenant des édulcorants sans ou à faible teneur en calories pourrait être utile pour aider les consommateurs à contrôler leur poids tout en conservant un goût sucré».

Pour cette raison, PHE reconnaît que les aliments et les boissons contenant des édulcorants faibles / sans calories peuvent être utiles pour réduire les calories ingérées.

Le gouvernement du Royaume-Uni vise en effet une réduction de 20% du sucre total d’ici à 2020 dans le cadre des efforts visant à lutter contre l’obésité chez les enfants. Le rapport est disponible sur le site du PHE.

Articles liés
Tax-shift : faut-il pénaliser les boissons light/zéro ?

Tax-shift : faut-il pénaliser les boissons light/zéro ?

La taxe sur les boissons sucrées est au cœur de l’actualité, et elle a fait resurgir de nombreuses déclarations scientifiquement infondées ou dépassées, notamment à propos de la teneur en sucre des boissons light/zéro et de la sécurité de l’aspartame.

boissons-light-moins-saines

Les boissons light moins saines que les boissons sucrées ?

Les édulcorants basses calories et les boissons light dans lesquelles ils sont utilisés font régulièrement l’objet de titres tapageurs, qui remettent en cause leur sécurité pourtant bien établie. En voici un nouvel exemple, qui ne s’appuie pourtant sur aucune preuve scientifique pour établir un lien de cause à effet.