Néohespéridine DC (E959)

La néohespéridine DC a un pouvoir sucrant 400 à 600 fois supérieur à celui du sucre ordinaire (saccharose). Sa valeur énergétique est de 2 kcal/gramme, ce qui est négligeable compte tenu de la quantité infime requise pour obtenir un même goût sucré.

neohesperidine-DC-E959-edulcorants-zoetstoffen

La néohespéridine DC a été découverte dans les années 1960 aux États-Unis dans le cadre de travaux d’étude visant à réduire l’amertume de certaines oranges. Après l’avoir isolée, les chercheurs ont traité la substance amère présente dans la pelure d’orange, à savoir la néohespéridine, à l’aide d’une substance alcaline (soude) et ont obtenu un dérivé qui leur est apparu très sucré, la néohespéridine dihydrochalcone, en abrégé néohespéridine DC.

Après consommation, la néohespéridine DC n’est pas absorbée par l’organisme — ou l’est à peine — et est éliminée en grande partie sans être métabolisée. Une petite partie de la néohespéridine DC est transformée par les bactéries intestinales en produits de décomposition qui sont comparables à ceux qui sont dérivés de notre alimentation.

Sécurité et santé

Le Comité scientifique de l’alimentation humaine (CSAH) de la Commission européenne a évalué et approuvé la néohespéridine DC en 1988. La substance n’a pas d’action sur les dents et n’influence ni l’insuline ni la glycémie, de sorte qu’elle convient aux diabétiques.

DJA

En Europe, la dose journalière admissible (DJA) a été fixée en 1988 à 5 mg/kg de poids corporel par jour par le Comité scientifique de l’alimentation humaine (CSAH, prédécesseur de l’EFSA). L’édulcotest présent sur ce site vous permet de contrôler ce que cette DJA signifie pour vous en pratique.

Dans quelles denrées alimentaires?

La néohespéridine, généralement combinée à d’autres édulcorants, entre dans la composition d’aliments tels que les chewing-gums, les bonbons, les limonades, les produits laitiers, les crèmes glacées et les desserts.

Possibilités d’utilisation

La néohespéridine DC a un arrière-goût de menthol ou de réglisse qui persiste un certain temps. C’est pour cette raison qu’elle n’est pas fréquemment utilisée et est généralement combinée à d’autres édulcorants. En petites quantités, elle a une influence positive sur le goût des aliments.

La néohespéridine DC résiste bien à la chaleur et peut donc être utilisée pour les préparations culinaires, les pâtisseries et les produits stérilisés ou pasteurisés.