Etiquetage

Les étiquettes des aliments et boissons fournissent plusieurs informations concernant les sucres, dont la teneur en sucres totaux du produit.

etiquetage

Il existe aussi plusieurs mentions relatives à la diminution de la teneur en sucres dans les denrées, il s’agit d’allégations nutritionnelles qui sont strictement réglementées dans l’Union européenne.

Sucres

La réglementation européenne (Règlement (EU) No 1169/2011) impose, pour toute denrée préemballée, la mention d’un certain nombre d’informations nutritionnelles, dont la teneur en sucres. Il s’agit des sucres totaux, c’est-à-dire autant les sucres naturellement présents que les sucres ajoutés, sans distinction (4).

Allégations

Les allégations sont des messages ou représentations qui associent un aliment ou une boisson avec des caractéristiques particulières. Ces allégations sont strictement réglementées au niveau européen depuis 2006. Voici quelques exemples d’allégations concernant les sucres et les critères auxquels les denrées doivent correspondre pour les mentionner:

  • Réduit en sucres:

La teneur en sucres du produit est réduite de minimum 30% par rapport à celle d’un produit similaire.

  • Allégé/light/zéro:

Les conditions sont les mêmes que celles requises pour « réduit en sucres » mais les caractéristiques entrainant cet allègement doivent en plus être explicites : il faut que le consommateur comprennent en quoi le produit est allégé (sucres, calories, matière grasse…).

En ce qui concerne les boissons light ou zéro, la diminution des teneurs en sucres est souvent largement supérieure à 30%. De nombreuses boissons light/zéro ne contiennent même plus du tout de sucres.

  • Faible teneur en sucres:

Le produit ne contient pas plus de 5 g de sucres par 100 g s’il est solide ou 2,5 g de sucres par 100 ml s’il est liquide.

  • Sans sucres:

Le produit ne contient pas plus de 0,5 g de sucres par 100 g ou 100 ml.

  • Sans sucres ajoutés:

Le produit ne contient pas de monosaccharides, disaccharides ou autre aliment utilisé pour ses propriétés édulcorantes. Cette allégation ne concerne que les sucres ajoutés, et non les sucres naturellement présents dans le produit (5).

Remarque

La diminution de la teneur en sucres n’est pas forcément synonyme de diminution du contenu calorique, cela dépend du produit. Ainsi, certains produits chocolatés ou pâtisseries peuvent rester aussi caloriques en version moins sucrée, car ils contiennent beaucoup de graisses. Par contre, une boisson light/zéro sans sucres n’apporte pratiquement plus aucune calorie.

En savoir plus sur les calories évitées avec les édulcorants.

Références
(1)  ANCELIN, R. Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), 2004.
(2)  ANSES, Édition scientifique, 2016.
(3)  HIRSCH, Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), 2002.
(4)  RÈGLEMENT (UE) No 1169/2011 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires.
(5)  RÈGLEMENT (CE) No 1924/2006 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL
du 20 décembre 2006
concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires.